BERGAMOTE ZESTE VS CONJONCTIVITE ALLERGIQUE
4.0
EFFICACITÉ
Légers
EFFETS SECONDAIRES
1
AVIS
PARTAGER
Découvrez l’avis des utilisateurs sur l’efficacité de Bergamote zeste vs Conjonctivite allergique
4/5 Bonne
Aude Carro * January 15, 2019 12:35
bien
LIRE LA SUITE
QUELS USAGES FAITES VOUS DES HUILES ESSENTIELLES ?
Cannelle de Ceylan (feuilles)
Petites fleurs rondes qui donnent des baies d’un bleu foncé. La cannelle de Ceylan (écorce) possède un profil moléculaire très proche de celle de Chine et leurs actions pharmacologiques sont proches. Dans l’antiquité, on faisait venir la cannelle d’Inde où les Grecs avaient fondé un comptoir, près de l’actuelle ville de Karachi. On prélevait tous les deux ans l’écorce des jeunes pousses du cannelier. L’aromate était exporté en copeaux, en poudre, ou sous la forme des « petites cannes » qui ont donné son nom à l’arbre. Les Grecs et les Romains l’utilisaient surtout comme aphrodisiaque et comme désinfectant. La cannelle, comme beaucoup d’épices, apparaît en France au retour des croisés. Elle sert, mélangée avec du gingembre, à parfumer le vin sucré que l’on appelle « hypocras ». En cuisine, sa saveur délicate, à la fois épicée et sucrée, entre dans de très nombreuses recettes, du pain d’épice au riz au lait. Considérée comme antiseptique, antivirale et antibactérienne, l’huile essentielle de feuille a un large spectre d’action. Contre indications connues : usage cutané (dermocaustique) et enfants de moins de 5 ans.
5.0/5
Sols et surfaces
1
Avis
Usage domestique
Ravensara
Attention, le ravensara aromatica a été longtemps (et est parfois encore) confondu avec le ravintsara (cinnamomun camphora), utilisé également en aromathérapie. Leur composition et donc leurs propriétés sont différentes. Le ravensara est un arbuste des forêts humides de Madagascar qui peut atteindre 5 mètres de hauteur, ses feuilles sont ovales et de couleur verte. Ses fleurs sont composées de 5 sépales très persistantes. Les feuilles et les noix contenues dans les fruits ont la réputation d'être aphrodisiaques Utilisé dans la pharmacopée malgache, son nom provient de “ravina” qui signifie feuille et de “tsara” qui signifie bonne. Les graines sont parfois appelées “muscade de Madagascar” et sont utilisées comme épices. L'huile essentielle de ravensara est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, décontracturantes et fortifiantes et s'utilise en cas de fatigue ou de stress. Contre indications : L’huile essentielle de ravensare aromatique est à éviter chez les enfants avant 8 ans et durant la grossesse et l’allaitement En usage cutané, le ravensare aromatique peut provoquer, chez certaines personnes, allergies et irritations cutanées
4.0/5
Migraines (maux de tête)
1
Avis
Maladies
Patchouli
C'est une plante vivace qui semble originaire des Philippines. Ses feuilles mesurent 4 à 10 cm et sont lobées, les lobes sont dentés et légèrement crénelés. Les feuilles sont poilues (les « poils » sont des cellules contenant de l’huile essentielle), ce qui leur donne un aspect pâle. Le patchouli ne fleurit pas ou presque en conditions de culture. Le mot « cablin » serait dérivé de « cablam », le nom vernaculaire de la plante aux Philippines. Le mot « patchouli » quant à lui semble dérivé de l'Hindustan « pacholi ». Pendant des siècles, des tissus et châles en provenance d'Inde arrivent en Europe imprégnés d'une odeur étrange qui fut dès lors considérée comme une preuve de leur origine orientale. Ce n'est que lorsque le premier chargement de feuilles de patchouli séchées débarque à Londres, au milieu du XIX ème siècle, que l'origine de cette odeur fut révélée. Très vite, les manufacturiers français apprennent à utiliser cette fragrance pour donner un côté oriental à leurs créations. En fait, ce sont les propriétés antimite et répulsif à insecte qui incitait les commerçants Indien à insérer des feuilles de patchouli dans leurs tissus avant expédition. Il était réputé avoir des vertus apaisantes et aphrodisiaques en Asie et fut donc très vite adopté par le mouvement hippie dans les années soixante, auquel il reste encore associé aujourd'hui. Ce sont ces qualités qui sont associées à l’utilisation de son huile essentielle aujourd’hui. Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques
5.0/5
Mites (répulsif)
1
Avis
Usage domestique
Ravintsara
C'est un arbre qui peut atteindre 30 mètres de hauteur. Ses feuilles sont persistantes et ses fleurs sont jaunes et donnent des baies rouges. Le cinnamomum camphora est originaire de Chine et du Japon, ou son utilisation a été rapportée lors des voyages de Marco Polo. On l'appelle ainsi le « faux camphrier ». Il est introduit à Madagascar semble-t-il au milieu du XXème siècle. A Madagascar, l'huile essentielle de ravintsara est distillée à partir des feuilles, alors qu'en Asie l'on distille également le bois, appelé « bois de Ho ». On distingue l'huile essentielle de ravintsara (chemotype à 1,8-cinéole) des huiles essentielles de camphrier asiatiques (chemotype cineole) car sa composition est particulière et différente de ceux-ci. Elle est considérée aujourd'hui comme une huile majeure en aromathérapie, très utilise contre les infections de l'hiver grâces à ses propriétés anti-infectieuse et anti-virale. Contre-indications : aucune contre-indication connue aux doses physiologiques.
5.0/5
Herpès labial et bouton de fièvre
1
Avis
Maladies
Citron
Originaire d’Inde, le citron est le fruit d’une hybridation naturelle entre le cédrat (Citrus medica var. vulgaris), la lime (Citrus limetta) et le pamplemousse (Citrus paradisii). C’est un arbuste maintenu à 5 mètres de hauteur en culture, ses branches sont épineuses à feuilles ovales aigues et dentées. Ses fleurs ont des pétales blancs à l’intérieur et pourpre à l’extérieur. Son pays d’origine est l’ancienne Médie, entre le Tigre et la mer Caspienne. Virgile lui prête, dans ses Bucoliques, la vertu « d’adoucir l’haleine puante des Mèdes » et « d’apaiser le pouls des vieillards tremblants ». Les croisés appelaient le citron la « pomme mède », et il fut embarqué comme antiscorbutique par les navigateurs arabes deux siècles avant de traverser l’Atlantique sur les caravelles de Christophe Colomb. Longtemps employée uniquement comme contrepoison et remède des affections respiratoires, l'essence de citron est utilisée dans un grand nombre d’affections. On lui prête des vertus toniques, hépatiques, anti-nauséeuses et antibactériennes. Elle est en particulier réputée efficace contre le bacille d’Eberth, le staphylocoque et le bacille responsable de la diphtérie. On l’utilise dans les soins des peaux grasses, les soins minceur, et pour renforcer les ongles cassants. Sa senteur fine et fruitée la rend très agréable en diffusion. Contre indications connues : Photosensibilisante, ne pas s’exposer au soleil après son application. Elle peut provoquer des irritations cutanées.
5.0/5
Detoxification
1
Avis
Maladies
Santal
C'est un petit arbre originaire d’Inde et de Malaisie, pouvant mesurer 10 à 12 mètres de hauteur. Il présente une cyme a rameaux retombants. Ses feuilles toujours vertes sont ovales et lancéolées, aiguës opposées. Ses fleurs de petite taille sont nombreuses, et groupées en panicules jaune paille puis rouges. Le santal est un arbre parasite facultatif, il encre ses suçoirs sur un grand nombre d’autres végétaux. Le roi phénicien Hiram 1er, au Xème siècle avant JC, en aurait ramené au roi hébreu Salomon qui l'aurait utilisé en bois d'ornement dans les temples, ainsi que pour la fabrication d'instruments de musique. Il est utilisé depuis des siècles dans les sanctuaires bouddhique, son bois est brûlé et est réputé aider à s'élever spirituellement. Son bois est également utilisé comme ornement odorant dans les temples. Il est réputé aphrodisiaque, mais aussi décongestionnant lymphatique et veineux. Il est connu également pour ses vertus regénérantes pour la peau. Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques
4.0/5
Anxiété ou angoisse
2
Avis
Maladies
Saro (Mandravasarotra)
Le saro est un arbuste buissonnant endémique de Madagascar, très aromatique. Ses branches sont anguleuses, ses feuilles alternes et vert foncé sont persistantes. Les fleurs sont hermaphrodites et régulières. Les fruits ressemblent à des baies mais leurs formes et leurs tailles sont variables, il y a ainsi de 1 à 15 graines par fruits Le saro se trouve en abondance dans les forêts denses sèches du nord-ouest de Madagascar, sur des sols siliceux le long des régions côtières en dessous de 600 mètres d’altitude. Son nom en malgache signifie « qui combat les maux ». Elle est en effet très utilisée dans les régions ou elle pousse pour lutter contre la plupart des infections, y compris comme anti paludéen. Elle est également utilisée pour soigner les plaies et autres abcès. Contre indications : pas connues
5.0/5
Congestion nasale (nez bouché)
1
Avis
Maladies
Cyprès
Cônifère originaire de l’Europe orientale et de l’Asie occidentale. Il a une silhouette élancée caractéristique, en fuseau. Ses feuilles vert foncé sont persistantes, opposées, ressemblent à de petites écailles imbriquées et couvrent entièrement les rameaux. Les fleurs femelles et mâles sont présentes sur le même pied, mais sont séparés sous forme de cônes staminés ou à pistils. Les cônes femelles, formés de 10 à 14 écailles, se lignifient et forment un ensemble appelé noix de cyprès ou galbule. Dans les régions méditerranéennes, il est utilisé en tant que haie protectrice. Grâce à ses longues racines, il peut puiser l’eau en profondeur et ses étroites feuilles lui permettent de limiter l’évaporation il peut ainsi rester vert toute l'année (on l'appelle d'ailleurs le cyprès « toujours vert »). Certains spécimens seraient âgés de 2000 ans. Arbrisseau emblématique de la flore méditerranéenne, le cyprès apparaît ainsi dans de nombreuses légendes comme symbole de la vie éternelle. Les perses en faisaient le symbole de la mort. Les Egyptiens utilisaient son bois pour fabriquer les sarcophages. Il était très connu des Grecs qui soignaient l’asthme, la toux et les crachats sanglants avec du cyprès macéré dans du vin. Il est utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoire des veines et des vaisseaux lymphatiques, cicatrisante, neurotonique, rééquilibrante du système nerveux central, antitussive, mucolytique, antispasmodique des bronches mais également antibactérienne, antifongique et antivirale. Contre indications connues : mastoses
4.5/5
Jambes lourdes
2
Avis
Maladies
QU’EST CE QUE L’AROMATHÉRAPHIE?
L'aromathérapie désigne l'usage thérapeutique des huiles essentielles. Le terme est employé pour la première fois au début du XXème siècle par le chimiste René-Maurice Gattefossé, considéré comme l’un des fondateurs de l’aromathérapie moderne. Depuis, les huiles essentielles ont fait l'objet de nombreuses recherches scientifique, portant le plus souvent sur les propriétés anti-bactériennes, anti-virales et anti-septiques de leurs composants. Lire La Suite
LES DERNIÈRES NEWS DU BLOG