CAMOMILLE NOBLE OU ROMAINE VS TROUBLES DU SOMMEIL (Y COMPRIS INSOMNIE)
4.7
EFFICACITÉ
Aucuns
EFFETS SECONDAIRES
3
AVIS
PARTAGER
Découvrez l’avis des utilisateurs sur l’efficacité de Camomille noble ou romaine vs Troubles du sommeil (y compris insomnie)
5/5 Excellente
timo * May 2, 2019 07:08
Super efficace pour trouver le sommeil et lutter contre le stress!
LIRE LA SUITE
4/5 Bonne
claire * February 27, 2019 06:47
J'ai l'impression de moins me réveiller la nuit, et de m'endormir plus vite. J'adore son odeur en plus!
LIRE LA SUITE
5/5 Excellente
Pierre Hermé * August 19, 2018 22:07
Pour dormir comme un roi: 2,3 goutes de camomille dans un verre d'au chaude et vous allez super bien dormir ! ça marche trop bien j'en prends tous les soir !
LIRE LA SUITE
QUELS USAGES FAITES VOUS DES HUILES ESSENTIELLES ?
Santal
C'est un petit arbre originaire d’Inde et de Malaisie, pouvant mesurer 10 à 12 mètres de hauteur. Il présente une cyme a rameaux retombants. Ses feuilles toujours vertes sont ovales et lancéolées, aiguës opposées. Ses fleurs de petite taille sont nombreuses, et groupées en panicules jaune paille puis rouges. Le santal est un arbre parasite facultatif, il encre ses suçoirs sur un grand nombre d’autres végétaux. Le roi phénicien Hiram 1er, au Xème siècle avant JC, en aurait ramené au roi hébreu Salomon qui l'aurait utilisé en bois d'ornement dans les temples, ainsi que pour la fabrication d'instruments de musique. Il est utilisé depuis des siècles dans les sanctuaires bouddhique, son bois est brûlé et est réputé aider à s'élever spirituellement. Son bois est également utilisé comme ornement odorant dans les temples. Il est réputé aphrodisiaque, mais aussi décongestionnant lymphatique et veineux. Il est connu également pour ses vertus regénérantes pour la peau. Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques
4.0/5
Anxiété ou angoisse
2
Avis
Maladies
Saro (Mandravasarotra)
Le saro est un arbuste buissonnant endémique de Madagascar, très aromatique. Ses branches sont anguleuses, ses feuilles alternes et vert foncé sont persistantes. Les fleurs sont hermaphrodites et régulières. Les fruits ressemblent à des baies mais leurs formes et leurs tailles sont variables, il y a ainsi de 1 à 15 graines par fruits Le saro se trouve en abondance dans les forêts denses sèches du nord-ouest de Madagascar, sur des sols siliceux le long des régions côtières en dessous de 600 mètres d’altitude. Son nom en malgache signifie « qui combat les maux ». Elle est en effet très utilisée dans les régions ou elle pousse pour lutter contre la plupart des infections, y compris comme anti paludéen. Elle est également utilisée pour soigner les plaies et autres abcès. Contre indications : pas connues
5.0/5
Congestion nasale (nez bouché)
1
Avis
Maladies
Lavande aspic
C'est un arbrisseau de 30 à 60 cm qui pousse à basse altitude entre 300 et 600 mètres. On le trouve dans la garrigue du sud de l'Europe et les sols calcaires, il craint le froid. Ses fleurs sont violet pâle et disposées en épis lâches, au sommet de longues tiges. Sa floraison est la plus tardive de toutes les espèces de lavande. Cousine de la lavande vraie (angustifolia), son nom “aspic” vient de celui de la vipère aspic dont elle avait la réputation de soigner la morsure. En effet, depuis l’Antiquité on l’utilise en friction sur les morsures des serpents. Plus étonnant, on lui prête également des propriétés recherchées par les orateurs : en effet Lamarck affirme en 1794, dans sa Flore française ou description succincte de toutes les plantes qui croissent naturellement en France qu’« on la dit un bon remède pour la perte de voix ». L’huile essentielle de Lavande aspic est connue pour ses propriétés apaisantes et régénérantes, elle aide ainsi à soulager les piqûres, les zones cicatricielles et les brûlures superficielles. Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques
5.0/5
Acné
1
Avis
Maladies
Eucalyptus radié
L’eucalyptus radié est morphologiquement proche de l'eucalyptus globuleux, il possède un tronc de couleur gris-bleu, son écorce est caduque. Les jeunes feuilles sont arrondies alors que les feuilles adultes sont lancéolées. Son écorce se détache spontanément du tronc en longs rubans. Les aborigènes d'Australie utilisent les feuilles à l'état frais pour panser leurs plaies Originaire d'Australie ou il fait le régal des Koalas, il fut découvert en 1792 par le français Julien Houyou de la Billardière lors de l'expédition de La Perouse. On reconnaît à l'eucalyptus, surnommé « L’arbre à fièvre », la vertu d’assainir son voisinage. Son introduction en Europe date de 1856, une fois sa production à échelle industrielle commencée. L'eucalyptus a la particularité d'absorber de grandes quantités d’eau dans son entourage, et de dégager des effluves puissamment anti-infectieuses. Dans diverses régions du globe, l’eucalyptus fut chargé d’assécher et d’assainir les régions marécageuses infestées de moustiques, ce qui lui a valu l’un de ses noms « Eucalyptus salubris ». Il est connu pour ses propriétés expectorante, antivirale, antibactérienne et anti-inflammatoire, et efficace contre la toux. Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques
5.0/5
Congestion nasale (nez bouché)
1
Avis
Maladies
Citron
Originaire d’Inde, le citron est le fruit d’une hybridation naturelle entre le cédrat (Citrus medica var. vulgaris), la lime (Citrus limetta) et le pamplemousse (Citrus paradisii). C’est un arbuste maintenu à 5 mètres de hauteur en culture, ses branches sont épineuses à feuilles ovales aigues et dentées. Ses fleurs ont des pétales blancs à l’intérieur et pourpre à l’extérieur. Son pays d’origine est l’ancienne Médie, entre le Tigre et la mer Caspienne. Virgile lui prête, dans ses Bucoliques, la vertu « d’adoucir l’haleine puante des Mèdes » et « d’apaiser le pouls des vieillards tremblants ». Les croisés appelaient le citron la « pomme mède », et il fut embarqué comme antiscorbutique par les navigateurs arabes deux siècles avant de traverser l’Atlantique sur les caravelles de Christophe Colomb. Longtemps employée uniquement comme contrepoison et remède des affections respiratoires, l'essence de citron est utilisée dans un grand nombre d’affections. On lui prête des vertus toniques, hépatiques, anti-nauséeuses et antibactériennes. Elle est en particulier réputée efficace contre le bacille d’Eberth, le staphylocoque et le bacille responsable de la diphtérie. On l’utilise dans les soins des peaux grasses, les soins minceur, et pour renforcer les ongles cassants. Sa senteur fine et fruitée la rend très agréable en diffusion. Contre indications connues : Photosensibilisante, ne pas s’exposer au soleil après son application. Elle peut provoquer des irritations cutanées.
5.0/5
Assainissement de l’air
1
Avis
Usage domestique
Sauge sclarée
La sauge est une plante bisannuelle répandue dans le bassin méditerranéen. Ses tiges ramifiées, qui mesurent de 40 à 85 cm, sont robustes et velues. Ses grandes feuilles ovales sont grisâtres, gaufrées, crénelées, laineuses et presque visqueuses. Ses fleurs à corolle blanc-violet sont disposées en panicules terminales et comportent deux demi-étamines. La plante exhale une forte odeur musquée. Déjà connue et largement utilisée par les Grecs dans l'antiquité, leur mythologie indique que Zeus fut élevé par la chèvre Amalthée auprès d'un buisson de sauge. Elle était également réputée faire fuir la maladie chez les Romains. On l'utilise encore largement au Moyen Age comme panacée, et au XVII mèe siècle, les hollandais en font le commerce avec les chinois qui apprécient également ses propriétés. Elle est réputée avoir une action régulatrice du cycle menstruel, et également efficace pour lutter contre les troubles hormonaux. Elle est connue également pour lutter contre l'excès de sebum. Contre-indications : attention de ne pas confondre la sauge sclarée (Salvia sclarea) avec la sauge officinale (Salvia officinalis) qui est d’un usage nettement plus délicat. En effet, cette dernière peut être abortive, neurotoxique et épileptisante. Elle est à proscrire chez les enfants et les femmes enceintes.
5.0/5
Bouffées de chaleur
2
Avis
Maladies
Lavande officinale ou lavande vraie & Lavande fine
La lavande vraie, originaire du bassin Méditerranéen, est un arbrisseau haut de cinquante à soixante-dix centimètres qui porte des fleurs rondes ou longues de couleur bleu, violette, mauve ou blanche. Célébrée depuis la plus haute antiquité, la lavande était utilisée par les Romains pour assainir et parfumer les thermes. Son nom, issu du verbe latin lavare (laver) apparaît au Moyen ge. Elle était alors utilisée pour lutter contre la propagation des maladies, qu’on pensait associée aux mauvaises odeurs. Son emploi en parfumerie s’est imposé à partir du XIXe siècle, et elle est depuis employée dans de nombreuses formules. La lavande vraie est l'une des plantes majeures en aromathérapie. Son huile essentielle polyvalente est utilisée dans de nombreuses affections. Considérée comme calmante, elle est utilisée pour traiter l’insomnie, l’irritabilité, les crises d’anxiété et les diverses manifestations dues au stress. On l’utilise également comme relaxant musculaire, ainsi que pour apaiser les petits bobos et les problèmes de peau notamment l’acné, l’eczéma et le psoriasis. Enfin, elle est réputée antiseptique et un antiparasitaire efficace contre les poux. Contre indications connues : Aucune connue aux doses physiologiques
5.0/5
Hypertension artérielle (HTA)
1
Avis
Maladies
Arbre à Thé ou Tea tree
Originaire d’Australie, le tea tree est un arbre touffu à branches érigées, toujours vert. Il peut atteindre sept mètres de hauteur et porte de petites feuilles lancéolées. Ses fleurs à cinq pétales sont très parfumées et donnent des fruits en forme de petites capsules contenant des graines allongées. Son nom trompeur (le tea tree n’a rien à voir avec Camellia sinensis, le buisson donnant le thé) lui fut donné par les naturalistes accompagnant Cook dans son deuxième voyage en Australie au XVIIIe siècle. Selon une première théorie, les feuilles de tea tree furent utilisées pour remplacer le thé dont aurait manqué l’équipage. Une seconde version veut que des malades aient guéri après s’être baignés dans un lac entouré de tea tree dont les feuilles tombées dans l’eau infusaient au soleil. Quoi qu’il en soit, les vertus cicatrisantes du tea tree exploitées depuis longtemps par les aborigènes étaient si manifestes que les soldats du corps expéditionnaire australien de la Seconde Guerre mondiale l’ajoutèrent à leur pharmacie de campagne. Il est employé dans un grand nombre de produits d’hygiène et cosmétiques. L’huile essentielle est réputée comme une valeur sûre de l’aromathérapie médicale et familiale. Considérée comme anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique et antivirale à large spectre d’action, elle s’utilise notamment pour soigner les infections de la bouche, de la sphère ORL et bronchique et du système digestif. Elle est également utilisée pour les infections cutanées, les parasites et champignons.

Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques.
5.0/5
Gastroentérite
1
Avis
Maladies
QU’EST CE QUE L’AROMATHÉRAPHIE?
L'aromathérapie désigne l'usage thérapeutique des huiles essentielles. Le terme est employé pour la première fois au début du XXème siècle par le chimiste René-Maurice Gattefossé, considéré comme l’un des fondateurs de l’aromathérapie moderne. Depuis, les huiles essentielles ont fait l'objet de nombreuses recherches scientifique, portant le plus souvent sur les propriétés anti-bactériennes, anti-virales et anti-septiques de leurs composants. Lire La Suite
LES DERNIÈRES NEWS DU BLOG