EUCALYPTUS CITRONNÉ VS SOLS ET SURFACES
5.0
EFFICACITÉ
Aucuns
EFFETS SECONDAIRES
1
AVIS
PARTAGER
Découvrez l’avis des utilisateurs sur l’efficacité de Eucalyptus citronné vs Sols et surfaces
5/5 Excellente
timo * May 2, 2019 07:10
J'utilise ces 2 HE dans un seau d'eau chaude pour passer la serpillère, ça désinfecte très bien
LIRE LA SUITE
QUELS USAGES FAITES VOUS DES HUILES ESSENTIELLES ?
Camomille noble ou romaine
C'est une plante herbacée de 30 cm environ. Sa tige est couverte de petits poils lui donnant un aspect vert blanchâtre. Ses capitules floraux sont odorants, solitaires à l’extrémité des rameaux ; simples dans la variété sauvage ils sont doubles lorsqu’elle est cultivée. Les fruits de la camomille sont jaunâtres, petits et côtelés. Malgré son nom, elle était inconnue à Rome. Plutôt connue et utilisée en tisane pour couche-tôt et grand mères, la camomille est connue depuis l'antiquité. Dans l’Égypte pharaonique, elle est dédiée à Ra, le dieu solaire, elle exaltait la vie, la lumière et la métamorphose. Les Grecs voyaient en elle une panacée et l’utilisaient pour guérir de la malaria. Son nom vient du grec kamaï (sur le sol) et mêlon (pomme) en raison de son caractère rampant et de son odeur rappelant celle de la pomme. Dioscoride et Galien la préconisaient pour les maladies féminines. Près de vingt siècles plus tard, elle faisait les délices des Italiens. En Europe centrale, les femmes en usaient pour donner à leurs cheveux des reflets dorés. Dans la France profonde, on l’affectait aux maux d’estomac, à l’insomnie, à la migraine et à l’inflammation des paupières. On lui reconnait les propriétés suivantes : décontracturante et anti-dépressive, Tonique digestive, parasiticide mais également sédative, calmante du système nerveux central. Contre indications connues : Aucune connue aux doses physiologiques
4.7/5
Troubles du sommeil (y compris insomnie)
3
Avis
Maladies
Pin sylvestre
Originaire d'Asie, le pin sylvestre pousse aujourd'hui dans toute l'Europe et jusqu'en Sibérie. Il apprécie la montagne dans l’hémisphère nord, les sols sablonneux ou gravillonneux. Il présente une écorce pourpre-gris qui se desquame. Ses feuilles sont aciculaires, robustes et tordues. Elles se présentent en paires. Les fleurs mâles jaunes et femelles rouges apparaissent dès la fin du printemps. Elles sont situées à la base des rameaux pour les mâles ou à leur extrémité pour les femelles. Les fruits sont des cônes plus longs que larges, plus petits que ceux du pin maritime. Ils s’ouvrent en libérant des graines à ailettes. Il est aisé à planter car peu exigeant à l'égard de la richesse du sol en matière nutritive et en minéraux. Cependant la chute de ses aiguilles acides entraine une stérilisation de la plupart des autres espèces. Le pin peut atteindre 40 mètres de haut, et vivre plusieurs siècles. Le pin est connu et utilisé par l'homme depuis des millénaires. Ainsi l'on peut observer au musée du Louvre une table d'offrande datée de 2265 avant J-C qui mentionne le pin de Cilicie. On pense que les propriétés de la gomme de pin et de ses dérivés étaient déjà partiellement connues dans l'antiquité, celle-ci est citée par les grecs Hippocrate et Dioscoride, ou encore le romain Galien. Les arabes l'utilisaient également contre ce qu'ils appelaient les « ulcères des poumons ». Son huile essentielle est reconnue comme ayant des propriétés antiseptiques respiratoires, particulièrement efficace contre la bronchite, mais également tonique stimulante et neurotonique. Contre indications : à éviter chez les personnes souffrant d’hypertension.
5.0/5
Hypotension artérielle
1
Avis
Maladies
Romarin officinal à verbénone
Typique du pourtour méditerranéen, c'est un arbrisseau persistant, touffu à feuilles vert foncé sessiles, linéaires et coriaces. son odeur aromatique camphrée est caractéristique. Ses inflorescences sont bleu pâle ou lilas clair maculées de taches violettes. Déjà connu pour ses vertus curatives, le romarin était cultivé 1000 ans avant J-C entre le Tigre et l'Euphrate. Symbole de triomphe, il était connu et utilisé comme plante médicinale par les Romains qui en disposaient sur les tombes pour souhaiter l'immortalité aux proches, et communs dans les jardins encore au Moyen-Âge. Le romarin était très réputé au 14eme siècle notamment en tant qu'ingrédient phare de « l'eau de la Reine de Hongrie », parfum célèbre utilisé dans les cours jusqu'à l'époque de Louis XIV. On prétend que cette eau avait rendu jeunesse et beauté à la reine de Hongrie, septuagénaire. Il existe plusieurs chémotypes de Romarin, les plus connus sont les CT camphré, à cineole et à verbenone. L'huile essentielle de Romarin à verbenone est connue pour ses propriétés expectorantes et mucolytiques. Antioxydante, elle est également un classique des traitements régénérants du foie. Contre-indications : Hypersensibilité hépatique ; bébé, enfant, grossesse (neurotoxique et abortif)
4.5/5
Detoxification
2
Avis
Maladies
Ail
L'ail est l'une des premières plantes médicinales cultivée. C’est une plante vivace au bulbe formé de caïeux (“appelés gousses”) de 50 cm de haut maximum. Elle possède des fleurs blanches ou rosées placées en ombelles et enfermées avant la floraison dans une spathe membraneuse munie d’une pointe très longue (ces fleurs sont stériles dans nos régions). Les feuilles sont allongées et plates. Originaire d'Asie centrale, son aire de culture s'est étendue vers l'ouest : il semble que le pharaon Kéops en faisait distribuer quotidiennement aux ouvriers qui construisent la Grande Pyramide pour qu’ils soient épargnés par les maladies. Dans l'Odyssée, le célèbre poème épique attribué à Homère, le héros qui devait être changé en porc est sauvé grâce à l'ail. L'ail a été introduit par les romains en Europe occidentale. Autrefois également utilisé dans la prévention de la peste et du choléra, Galien le baptise la "Thiéraque des paysans". Il a enfin été utilisé pendant la première guerre mondiale pour panser les blessures. L'huile essentielle d'ail est considérée comme un puissant anti-infectieux, anti-bactérien et vermifuge. On mentionne également ses propriétés anti oxydante, et des études montrent que les composés organo-soufrés de l'ail peuvent aider à diminuer l'agrégation plaquettaire et à lutter contre l'hypertension. Contre indications connues : dermocaustique en usage externe. Contre indiqué en cas de grossesse et allaitement.
5.0/5
Fourmis (répulsif)
1
Avis
Usage domestique
Arbre à Thé ou Tea tree
Originaire d’Australie, le tea tree est un arbre touffu à branches érigées, toujours vert. Il peut atteindre sept mètres de hauteur et porte de petites feuilles lancéolées. Ses fleurs à cinq pétales sont très parfumées et donnent des fruits en forme de petites capsules contenant des graines allongées. Son nom trompeur (le tea tree n’a rien à voir avec Camellia sinensis, le buisson donnant le thé) lui fut donné par les naturalistes accompagnant Cook dans son deuxième voyage en Australie au XVIIIe siècle. Selon une première théorie, les feuilles de tea tree furent utilisées pour remplacer le thé dont aurait manqué l’équipage. Une seconde version veut que des malades aient guéri après s’être baignés dans un lac entouré de tea tree dont les feuilles tombées dans l’eau infusaient au soleil. Quoi qu’il en soit, les vertus cicatrisantes du tea tree exploitées depuis longtemps par les aborigènes étaient si manifestes que les soldats du corps expéditionnaire australien de la Seconde Guerre mondiale l’ajoutèrent à leur pharmacie de campagne. Il est employé dans un grand nombre de produits d’hygiène et cosmétiques. L’huile essentielle est réputée comme une valeur sûre de l’aromathérapie médicale et familiale. Considérée comme anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique et antivirale à large spectre d’action, elle s’utilise notamment pour soigner les infections de la bouche, de la sphère ORL et bronchique et du système digestif. Elle est également utilisée pour les infections cutanées, les parasites et champignons.

Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques.
5.0/5
Gastroentérite
1
Avis
Maladies
Citronnelle
La citronnelle de Java comme son nom l’indique est d’Indonésie. C’est une plante croissant en touffes denses, à feuilles rubanées, étroites et lancéolées. Elle est puissamment enracinée. . La citronnelle est considérée depuis toujours comme puissamment désinfectante. Les Grecs et Romains l’utilisaient déjà, ou en tous cas une une espèce proche (peut être cymbopogon citratus) qu’ils appelaient nard indien. Sa fraîche et piquante odeur entrait dans la composition du célèbre « parfum royal » des Parthes, « comble de délices et référence en la matière » selon Pline. Il ouvrait l’appétit et favorisait la digestion. Nous savons, toujours par Pline, que la citronnelle servait d’antimite. L’huile essentielle de citronnelle de Java a une odeur fraîche, grasse et camphrée proche de celle de la mélisse. Considérée comme anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique, anti-inflammatoire et antalgique, elle est conseillée par exemple en ORL pour une angine. On l’utilise traditionnellement pour soigner les tendinites et les douleurs rhumatismales, mais aussi pour calmer les piqûres d'insectes. Elle est également employée en diffusion pour assainir l'air. Contre-indications connues : Elle peut provoquer des irritations cutanées ou des réactions allergiques, en particulier sur les peaux sensibles. Elle n’est pas recommandée aux femmes enceintes et allaitantes, et aux enfants de moins de 5 ans
5.0/5
Piqûre de moustique
1
Avis
Maladies
Cyprès
Cônifère originaire de l’Europe orientale et de l’Asie occidentale. Il a une silhouette élancée caractéristique, en fuseau. Ses feuilles vert foncé sont persistantes, opposées, ressemblent à de petites écailles imbriquées et couvrent entièrement les rameaux. Les fleurs femelles et mâles sont présentes sur le même pied, mais sont séparés sous forme de cônes staminés ou à pistils. Les cônes femelles, formés de 10 à 14 écailles, se lignifient et forment un ensemble appelé noix de cyprès ou galbule. Dans les régions méditerranéennes, il est utilisé en tant que haie protectrice. Grâce à ses longues racines, il peut puiser l’eau en profondeur et ses étroites feuilles lui permettent de limiter l’évaporation il peut ainsi rester vert toute l'année (on l'appelle d'ailleurs le cyprès « toujours vert »). Certains spécimens seraient âgés de 2000 ans. Arbrisseau emblématique de la flore méditerranéenne, le cyprès apparaît ainsi dans de nombreuses légendes comme symbole de la vie éternelle. Les perses en faisaient le symbole de la mort. Les Egyptiens utilisaient son bois pour fabriquer les sarcophages. Il était très connu des Grecs qui soignaient l’asthme, la toux et les crachats sanglants avec du cyprès macéré dans du vin. Il est utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoire des veines et des vaisseaux lymphatiques, cicatrisante, neurotonique, rééquilibrante du système nerveux central, antitussive, mucolytique, antispasmodique des bronches mais également antibactérienne, antifongique et antivirale. Contre indications connues : mastoses
4.5/5
Jambes lourdes
2
Avis
Maladies
Ravensara
Attention, le ravensara aromatica a été longtemps (et est parfois encore) confondu avec le ravintsara (cinnamomun camphora), utilisé également en aromathérapie. Leur composition et donc leurs propriétés sont différentes. Le ravensara est un arbuste des forêts humides de Madagascar qui peut atteindre 5 mètres de hauteur, ses feuilles sont ovales et de couleur verte. Ses fleurs sont composées de 5 sépales très persistantes. Les feuilles et les noix contenues dans les fruits ont la réputation d'être aphrodisiaques Utilisé dans la pharmacopée malgache, son nom provient de “ravina” qui signifie feuille et de “tsara” qui signifie bonne. Les graines sont parfois appelées “muscade de Madagascar” et sont utilisées comme épices. L'huile essentielle de ravensara est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, décontracturantes et fortifiantes et s'utilise en cas de fatigue ou de stress. Contre indications : L’huile essentielle de ravensare aromatique est à éviter chez les enfants avant 8 ans et durant la grossesse et l’allaitement En usage cutané, le ravensare aromatique peut provoquer, chez certaines personnes, allergies et irritations cutanées
4.0/5
Migraines (maux de tête)
1
Avis
Maladies
QU’EST CE QUE L’AROMATHÉRAPHIE?
L'aromathérapie désigne l'usage thérapeutique des huiles essentielles. Le terme est employé pour la première fois au début du XXème siècle par le chimiste René-Maurice Gattefossé, considéré comme l’un des fondateurs de l’aromathérapie moderne. Depuis, les huiles essentielles ont fait l'objet de nombreuses recherches scientifique, portant le plus souvent sur les propriétés anti-bactériennes, anti-virales et anti-septiques de leurs composants. Lire La Suite
LES DERNIÈRES NEWS DU BLOG