CÈDRE DE L'ATLAS TOBEAUTY CHUTE DE CHEVEUX
5.0
sideEffects.mild
1
Cèdre de l'atlas tobeauty Chute de cheveux
5/5 ratings.5
timo * May 2, 2019 07:12
Je me masse les cheveux avec cette HE avant de mettre le shampoing, une à deux fois pas semaine. Elle calme les démangeaisons et je perds moins de cheveux. Odeur un peu forte mais après le lavage ca va
READMORE
Thym vulgaire à thymol
Le thym est un sous-arbrisseau vivace qui pousse à l'état sauvage dans les garrigues et maquis méditerranéens. Ses tiges sont ramifiées, à petites feuilles très odorantes, opposées, linéaires et lancéolées, sessiles. Ses fleurs roses sont bilabiées et réunies en épis terminaux globuleux. Utilisée depuis des millénaires : on pense que les Sumériens l'utilisaient déjà pour ses vertus thérapeutiques. Les Egyptiens l'employaient pour embaumer leurs morts. Il était également utilisé par les Grecs qui le faisaient brûler dans leurs temples. Les romains quant à eux en ajoutaient dans leurs eaux de toilettes et autres cosmétiques. Pline le recommandait déjà comme anti-infectieux. Plante associée au courage, les romains prenaient un bain au thym avant d'aller au combat. Ce symbole de courage a d'ailleurs survécu jusqu'au moyen Age, notamment lors des croisades, les demoiselles brodaient des symboles associés au thym sur les blasons des chevaliers. S'il existe plusieurs espèces de thym, le thymus vulgaris est une espèce bien définie botaniquement mais qui présente au moins sept chemotypes identifiés, aboutissant à la synthèse d'huiles essentielles aux compositions différentes. Les plus utilisés sont les chemotypes dits à geraniol, à linalol, à thujanol et à Thymol. Le chemotype dit à Thymol est connu pour ses propriétés anti-infectieuses à large spectre d'action, ainsi que comme tonique général. Contre-indications : Usage externe (dermo-caustique). Le chemotype à thymol est à proscrire chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants. Dans les autres cas, il doit être utilisé selon les conseils avisés d’un spécialiste.
5.0/5
Grippe
1
Review
usage
Cajeput
Arbre de petite taille (10 à 15 m), poussant à l'état sauvage surtout dans les zones inondables, très envahissante. Son écorce est blanc-neige épaisse qui s’exfolie en lanières. Ses feuilles ovales-aigues, alternes, sont longues de 5 à 15 cm. Il fleurit de façon spectaculaire en épis cylindriques de 7 à 15 cm de fleurs jaunes, blanchâtres, roses ou pourpres. Ses fruits sont pisiformes. Cajeput signifie « arbre blanc » en malais et en Javanais (Kayu : arbre et putih : blanc). L’huile essentielle de cajeput est très connue et utilisée depuis longtemps en Asie du Sud Est. Elle a été surtout distillée pour la première fois dans les Moluques. Les peuples de l'archipel regardaient l'huile de cajeput comme une panacée universelle. Les colons européens l'avaient aussi adopté. Ce fut un des premiers produits d'Asie du Sud-Est importé en Europe par les Hollandais. La réputation de l'huile s'étendit à toute l'Indonésie, l'Inde, la Malaisie, le Chine et le Vietnam. Son huile essentielle est un constituant du baume du tigre rouge Les populations l'utilisent pour ses propriétés antimicrobiennes en usage interne et en massage contre les douleurs rhumatismales. Elle est employée pour ses propriétés analgésique externe, antinévralgique, anti-infectieux pulmonaire et expectorante. L'huile essentielle de cajeput est considérée se rapprochant de cette de niaouli tant par sa composition que par ses propriétés. Contre indications connues : A éviter chez les femmes enceintes et personnes sujettes à l’asthme.
4.0/5
Rhume et nez bouché
1
Review
usage
Origan Vulgaire
C'est une plante vivace de 80 cm de hauteur sous-arbrisseau, à tiges rouges quadrangulaires. Ses feuilles sont opposées et elliptiques de petite taille, ses fleurs sont rose pourpre en panicules. Il pousse sur des sols calcaires, près de la mer. C'est l'origan que l'on utilise en cuisine, appelé également marjolaine sauvage. Il est connu depuis l'Antiquité pour son goût, ses vertus médicinales mais également pour aider à surmonter les "maux d'amour". Les grecs en plantaient sur les tombes pour réjouir les défunts. Les romains mettaient sur la tête de leur être aimé des rameaux d'origan. D'après Platéarius : il « divise les humeurs, consume les ventosités », mais aussi "dégage les humeurs et l'humidité" des gencives, de la gorge et de la luette, traite l'asthme, apaise les douleurs de l'estomac et des boyaux. D'après lui, il soulage également les hémorroïdes, et fait enfin « courir les fleurs » (revenir les règles). En Grèce antique toujours, il était prescrit aux malades souffrant de flatulences et de troubles gastriques. Très apprécié en Italie, l’origan est utilisé largement en condiment dans les pizzas. Il est utilisé pour ses propriétés anti bactérienne, antifongique, et immuno-stimulante. Contre indications : Usage cutané (très dermocaustique)
5.0/5
Rhinite chronique (y compris rhume des foins)
2
Review
usage
Estragon
Plante vivace aromatique, aux nombreuses tiges très ramifiées, à feuilles étroites, lancéolées, à petits capitules verdâtres en forme de longues grappes. Il se multiplie par bouturage. Il est originaire de Sibérie, d'Asie occidentale et de l'Himalaya. Introduit en Espagne par les arabes sous le nom de “tharkoum” la plante fut décrite pour la première fois au 13eme siècle par le grand botaniste arabe Ibn el-Beithar dans son Traité des simples. Il lui prête des vertus d'aide à la digestion. La feuille allongée ressemble à un serpent dont il était censé guérir les morsures (plante alexitère : préconisée contre les morsures de serpent), il est ainsi connu au Moyen Age sous les noms “d’herbe au dragon”, de tarragon, de dragonne ou encore d'armoise serpentine. Le nom Artémisia vient de la déesse protectrice des femmes, car elle est supposée guérir les affections gynécologiques. L'estragon est aujourd'hui une plante utilisée largement comme condiment notamment dans la cuisine française. On lui prête les propriétés suivantes : antispasmodique, stimulante digestive, anti-infectieuse, antivirale et antiallergique. Contre indications connues : légèrement photosensibilisante, L’huile essentielle d’estragon est contre-indiquée chez les personnes souffrant ou ayant souffert de cancer hormono-dépendant.
4.5/5
Gastroentérite
2
Review
usage
Eucalyptus radié
L’eucalyptus radié est morphologiquement proche de l'eucalyptus globuleux, il possède un tronc de couleur gris-bleu, son écorce est caduque. Les jeunes feuilles sont arrondies alors que les feuilles adultes sont lancéolées. Son écorce se détache spontanément du tronc en longs rubans. Les aborigènes d'Australie utilisent les feuilles à l'état frais pour panser leurs plaies Originaire d'Australie ou il fait le régal des Koalas, il fut découvert en 1792 par le français Julien Houyou de la Billardière lors de l'expédition de La Perouse. On reconnaît à l'eucalyptus, surnommé « L’arbre à fièvre », la vertu d’assainir son voisinage. Son introduction en Europe date de 1856, une fois sa production à échelle industrielle commencée. L'eucalyptus a la particularité d'absorber de grandes quantités d’eau dans son entourage, et de dégager des effluves puissamment anti-infectieuses. Dans diverses régions du globe, l’eucalyptus fut chargé d’assécher et d’assainir les régions marécageuses infestées de moustiques, ce qui lui a valu l’un de ses noms « Eucalyptus salubris ». Il est connu pour ses propriétés expectorante, antivirale, antibactérienne et anti-inflammatoire, et efficace contre la toux. Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques
5.0/5
Congestion nasale (nez bouché)
1
Review
usage
Laurier noble
Arbuste vivace dioïque au feuillage persistant spontané dans le bassin méditerranéen, son écorce est gris foncé et lisse, ses feuilles alternes, entières, coriaces, légèrement ondulées sur les bords. Ses fleurs jaune-vert sont en grappe à l'aisselle des feuilles, et donneront des baies globuleuses vertes puis noires à maturité. Le laurier est une plante légendaire de l'antiquité, en Grèce tout d'abord : Eros se vengea d'Apollon, qui s'était moqué de lui, en lui inspirant un amour fou pour la nymphe Daphné. Celle-ci, insensible à son soupirant, fut changée en laurier. Les Grecs consacrèrent le laurier à la paix, et au triomphe. La pithie de Delphes l’utilisait dans ses oracles de divination. À Rome, le dessèchement de l’arbuste annonçait un désastre. Son feuillage était tressé en guirlandes lors des saturnales en décembre, et l'on agitait des rameaux de laurier en signe de liesse, on en couronnait les vainqueurs. Cette tradition se perpétue au Moyen ge pour les étudiants ayant réussi leurs examens. Leur front était ceint du laurier avec ses baies (« Bacca laurea »), ce qui a donné le mot baccalauréat. Il est également très utilisé dans la cuisine méditerranéenne. On lui reconnaît des propriétés anti-infectieuses, antivirales, anti-bactériennes et antifongique, mais également mucolytique et expectorante, antalgique et antinévralgique, et enfin anti-inflammatoire. Contre indications connues : Peut être allergisant, et narcotique à dose élevée. Doit être utilisé avec précaution et est à éviter chez les enfants de moins de 6 ans et durant la grossesse.
5.0/5
Douleurs lombaires (ou lumbago)
1
Review
usage
Saro (Mandravasarotra)
Le saro est un arbuste buissonnant endémique de Madagascar, très aromatique. Ses branches sont anguleuses, ses feuilles alternes et vert foncé sont persistantes. Les fleurs sont hermaphrodites et régulières. Les fruits ressemblent à des baies mais leurs formes et leurs tailles sont variables, il y a ainsi de 1 à 15 graines par fruits Le saro se trouve en abondance dans les forêts denses sèches du nord-ouest de Madagascar, sur des sols siliceux le long des régions côtières en dessous de 600 mètres d’altitude. Son nom en malgache signifie « qui combat les maux ». Elle est en effet très utilisée dans les régions ou elle pousse pour lutter contre la plupart des infections, y compris comme anti paludéen. Elle est également utilisée pour soigner les plaies et autres abcès. Contre indications : pas connues
5.0/5
Congestion nasale (nez bouché)
1
Review
usage
Arbre à Thé ou Tea tree
Originaire d’Australie, le tea tree est un arbre touffu à branches érigées, toujours vert. Il peut atteindre sept mètres de hauteur et porte de petites feuilles lancéolées. Ses fleurs à cinq pétales sont très parfumées et donnent des fruits en forme de petites capsules contenant des graines allongées. Son nom trompeur (le tea tree n’a rien à voir avec Camellia sinensis, le buisson donnant le thé) lui fut donné par les naturalistes accompagnant Cook dans son deuxième voyage en Australie au XVIIIe siècle. Selon une première théorie, les feuilles de tea tree furent utilisées pour remplacer le thé dont aurait manqué l’équipage. Une seconde version veut que des malades aient guéri après s’être baignés dans un lac entouré de tea tree dont les feuilles tombées dans l’eau infusaient au soleil. Quoi qu’il en soit, les vertus cicatrisantes du tea tree exploitées depuis longtemps par les aborigènes étaient si manifestes que les soldats du corps expéditionnaire australien de la Seconde Guerre mondiale l’ajoutèrent à leur pharmacie de campagne. Il est employé dans un grand nombre de produits d’hygiène et cosmétiques. L’huile essentielle est réputée comme une valeur sûre de l’aromathérapie médicale et familiale. Considérée comme anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique et antivirale à large spectre d’action, elle s’utilise notamment pour soigner les infections de la bouche, de la sphère ORL et bronchique et du système digestif. Elle est également utilisée pour les infections cutanées, les parasites et champignons.

Contre-indications : aucune connue aux doses physiologiques.
5.0/5
Gastroentérite
1
Review
usage
?
L'aromathérapie désigne l'usage thérapeutique des huiles essentielles. Le terme est employé pour la première fois au début du XXème siècle par le chimiste René-Maurice Gattefossé, considéré comme l’un des fondateurs de l’aromathérapie moderne. Depuis, les huiles essentielles ont fait l'objet de nombreuses recherches scientifique, portant le plus souvent sur les propriétés anti-bactériennes, anti-virales et anti-septiques de leurs composants.