LAURIER NOBLE VS DOULEURS LOMBAIRES (OU LUMBAGO)
5.0
EFFICACITÉ
Aucuns
EFFETS SECONDAIRES
1
AVIS
PARTAGER
Découvrez l’avis des utilisateurs sur l’efficacité de Laurier noble vs Douleurs lombaires (ou lumbago)
5/5 Excellente
Insya * March 16, 2019 06:06
Attention à y aller doucement avec la gaulthérie qui chauffe bien la peau, mélange à bien diluer dans de l'HV et qui soulage bien!
LIRE LA SUITE
QUELS USAGES FAITES VOUS DES HUILES ESSENTIELLES ?
Basilic exotique ou tropical
Il existe plus de cent variétés de basilic, toutes très odorantes. Le basilic exotique, originaire d’Asie, a de petites feuilles ovales vert foncé et une tige carrée velue qui atteint une trentaine de centimètre de hauteur. Les fleurs, blanches à légèrement rosées, sont regroupées le long des tiges en épis. Elles apparaissent à la fin de l’été. Les graines sont noires, fines et oblongues. Son nom provient du grec basileus (roi) et est associé dans l’Antiquité au serpent mythologique homonyme. Ainsi Pline, qui le conseille contre l’épilepsie, soutient que si l’on place des morceaux de la plante sous une pierre exposée au soleil on en verra sortir un jour ce redoutable reptile. Il prête au basilic de nombreuses propriétés et un pouvoir aphrodisiaque. Le basilic est présent comme plante ornementale et médicinale dans tout l’Occident. En Inde, la plante est vouée à l’épouse de Vishnu et jouit d’un statut religieux. L’huile essentielle de basilic exotique est considérée comme un puissant antispasmodique, efficace contre les douleurs de règles. Elle est également réputée réguler le système nerveux et est utilisée pour soigner les états de dépression et de fatigue ainsi que la spasmophilie. Sur le plan digestif, on l’utilise pour apaiser les spasmes (hoquet) et les douleurs gastriques ou entériques. Contre-indications connues : Dermocaustique, stupéfiante à haute dose,à éviter chez les enfants de moins de 6 ans et les femmes enceintes. Ne pas confondre avec d’autres variétés de basilic.
5.0/5
Troubles digestifs (digestion)
1
Avis
Maladies
Sauge sclarée
La sauge est une plante bisannuelle répandue dans le bassin méditerranéen. Ses tiges ramifiées, qui mesurent de 40 à 85 cm, sont robustes et velues. Ses grandes feuilles ovales sont grisâtres, gaufrées, crénelées, laineuses et presque visqueuses. Ses fleurs à corolle blanc-violet sont disposées en panicules terminales et comportent deux demi-étamines. La plante exhale une forte odeur musquée. Déjà connue et largement utilisée par les Grecs dans l'antiquité, leur mythologie indique que Zeus fut élevé par la chèvre Amalthée auprès d'un buisson de sauge. Elle était également réputée faire fuir la maladie chez les Romains. On l'utilise encore largement au Moyen Age comme panacée, et au XVII mèe siècle, les hollandais en font le commerce avec les chinois qui apprécient également ses propriétés. Elle est réputée avoir une action régulatrice du cycle menstruel, et également efficace pour lutter contre les troubles hormonaux. Elle est connue également pour lutter contre l'excès de sebum. Contre-indications : attention de ne pas confondre la sauge sclarée (Salvia sclarea) avec la sauge officinale (Salvia officinalis) qui est d’un usage nettement plus délicat. En effet, cette dernière peut être abortive, neurotoxique et épileptisante. Elle est à proscrire chez les enfants et les femmes enceintes.
5.0/5
Bouffées de chaleur
2
Avis
Maladies
Girofle
Originaire des îles Moluques en Indonésie, c’est un arbre de 20 mètres de haut. Ses feuilles sont opposées, coriaces et persistantes. Ses fleurs blanc rosé sont groupées en petites cimes compactes et ramifiées. Ce sont les boutons floraux que l’on appelle « clous de girofle ». Il était utilisé par les Chinois bien avant notre ère à des fins culinaires et médicinales. La route des épices l’avait fait connaître aux Romains qui en usaient pour rendre digestes des viandes trop faisandées. Le giroflier fut introduit en Europe par les Arabes, mais ce sont les Portugais qui, découvrant les Moluques en 1424, s’en assurèrent le monopole. L’intendant de l’île de France, aujourd’hui île Maurice, s’empara de quelques plants et les acclimata, d’abord dans son île puis aux Antilles. L’huile essentielle de giroflier est considérée comme antivirale, antibactérienne, antiparasitaire, analgésique et anti-inflammatoire. On l’emploie pour faciliter la digestion, combattre les diarrhées bactériennes ainsi que la constipation, et dissiper la fatigue physique et intellectuelle. Elle contient aussi un anesthésiant (l’eugénol) utile pour atténuer les rages de dent. Son parfum réputé coupe-faim est souvent utilisé pour supporter les longues heures des jeûnes religieux. Contre-indications connues : A eviter chez les femmes enceintes et allaitantes et chez les enfants de moins de 12 ans, ainsi que les personnes sujettes à l’hypertension et/ou souffrant de problèmes hépatiques Dermocaustique, à utiliser très diluée. Hépatotoxique à doses fortes ou répétées.
5.0/5
Impétigo
1
Avis
Maladies
Romarin officinal à verbénone
Typique du pourtour méditerranéen, c'est un arbrisseau persistant, touffu à feuilles vert foncé sessiles, linéaires et coriaces. son odeur aromatique camphrée est caractéristique. Ses inflorescences sont bleu pâle ou lilas clair maculées de taches violettes. Déjà connu pour ses vertus curatives, le romarin était cultivé 1000 ans avant J-C entre le Tigre et l'Euphrate. Symbole de triomphe, il était connu et utilisé comme plante médicinale par les Romains qui en disposaient sur les tombes pour souhaiter l'immortalité aux proches, et communs dans les jardins encore au Moyen-Âge. Le romarin était très réputé au 14eme siècle notamment en tant qu'ingrédient phare de « l'eau de la Reine de Hongrie », parfum célèbre utilisé dans les cours jusqu'à l'époque de Louis XIV. On prétend que cette eau avait rendu jeunesse et beauté à la reine de Hongrie, septuagénaire. Il existe plusieurs chémotypes de Romarin, les plus connus sont les CT camphré, à cineole et à verbenone. L'huile essentielle de Romarin à verbenone est connue pour ses propriétés expectorantes et mucolytiques. Antioxydante, elle est également un classique des traitements régénérants du foie. Contre-indications : Hypersensibilité hépatique ; bébé, enfant, grossesse (neurotoxique et abortif)
4.5/5
Detoxification
2
Avis
Maladies
Palmarosa
C'est une plante aromatique herbacée originaire d'Inde et du Népal. Elle croît en touffes de grandes tailles pouvant atteindre 3 mètres, et fait partie de la grande famille des citronnelles Du rhizome partent de grandes feuilles linéaires lancéolées très aromatiques dès qu'on les froisse, présentant une odeur évoquant la rose. L'inflorescence en panicule devient rouge à maturité et contient plus d'essence. Le palmarosa est connu en Inde depuis des millénaires et utilisé en médecine ayurvedique. Il est apparu tardivement en Europe, non pas pour ses bienfaits mais afin de couper l'huile essentielle de rose, produite notamment en Bulgarie, car elle présente certains composés présents dans la rose. Elle était produite en Inde et expédiée par voie de terre en Europe. En arrivant en Bulgarie, elle servait à falsifier, donc en y introduisant un produit beaucoup moins cher, la production locale d’huile essentielle de roses (Rosa damascena), qui a un rendement très faible et donc un prix très élevé. Les méthodes d'analyse actuelles n'autorisent heureusement plus ces pratiques. Le palma rosa est connu pour ses propriétés bactéricides et fongicides, et est traditionnellement utilisée en complément des traitements pour les affections cutanées, cicatricielles, eczémateuses et mycosiques. Contre indications : L’huile essentielle de palmarosa ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte et allaitante, et chez l’enfant de moins de 3 ans.
5.0/5
Peau sèche
1
Avis
Beauté & bien être
Lentisque pistachier
C'est un Arbrisseau rameux et tordu qui fait partie de la végétation habituelle du maquis. Son écorce est brune ou rougeâtre. Il mesure un mètre environ, et se développe sur des sols légers et sablonneux proches des plages de Méditerranée. Ses feuilles sont obtuses et glabres. Ses fleurs sont rougeâtres et donnent une drupe sèche à noyau. D’abord rouge, puis noir, elle est non comestible. Le mastic est une matière résineuse à l'odeur prononcée issue de sa sève. Cette résine naturelle faisait office de chewing-gum dans l'antiquité. En Iran, elle est encore aujourd'hui utilisée en tant que telle, mais aussi employée en pâtisserie, en confiserie, en cosmétique et pour confectionner pour des encens. Connu des grecs et des romains, dans leur pharmacopée le lentisque était réputé soigner tous les maux ou presque. Tout était utilisé : feuilles, fruits, résine, écorce. L'île de Chios en Grèce était réputée en fournir d'excellente qualité. En Corse, on mettait autrefois un collier de listincu au cou des chiens pour les préserver des maladies, et on en plaçait une branche dans les tonneaux pour les désinfecter. Lors de la domination ottomane, le sultan Moustapha II exerçait un monopole sur la commercialisation du mastic. Son huile essentielle est considérée comme très efficace dans les affections de la circulation veineuse et lymphatique, en tant que décongestionnante, en application cutanée. Egalement utilisée dans certains troubles digestifs comme l'aérophagie, l'ulcère gastrique, et enfin comme antispasmodique. Contre-indications connue : éviter en cas de phlébite.
5.0/5
Aphte
1
Avis
Maladies
Eucalyptus globuleux
Originaire d'Australie, l'eucalyptus fut rapidement planté dans les régions subtropicales de l'Asie et du bassin méditerranéen, notamment pour assécher les marais. L’Eucalyptus possède en effet une exceptionnelle capacité à absorber l'eau du sol sur lequel il croît, assèchant rapidement les marais qu'il colonise. Il tire son nom d'« arbre à la fièvre » de cette utilisation. Les aborigènes plaçaient une des extrémités d'une racine d'eucalyptus dans une mare d'eau et l'autre dans un récipient afin de remplir celui-ci grâce à l'action de pompe qu'elle exerce. Ils utilisaient également les feuilles pour traiter la fièvre et divers autres maux. Au XIXe siècle, on utilisait l'huile essentielle pour aseptiser les cathéters urinaux dans les hôpitaux anglais. De nos jours, elle entre dans la fabrication de rince-bouche et de dentifrices, de nombreuses préparations pharmaceutiques destinées aux affections des voies respiratoires et de solvants utilisés en dentisterie. On s'en sert aussi comme dégraissant industriel. En aromathérapie, elle est traditionnellement utilisée pour dégager la respiration et lutter contre les désagréments hivernaux. Plusieurs études suggèrent que l’huile essentielle d’eucalyptus globulus pourrait avoir des propriétés bactéricides, fongicides, antivirales, antimicrobiennes, expectorante et mucolytique. Elle est recommandée dans les infections broncho-pulmonaires, les rhumes, grippes ou sinusites, ainsi que les infections urinaires ou à candidose. Contre-indications connues : A éviter pour : les femmes enceintes et les enfants (- 10 ans), les asthmatiques, les diabétiques, les épileptiques et les personnes atteintes d’un cancer hormono-dépendant. Sa diffusion doit s’effectuer à faible dose, très diluée. Usage interne à proscrire.
4.5/5
Toux grasse
2
Avis
Maladies
Marjolaine
Plante aromatique annuelle ou bisannuelle, elle est vivace et ligneuse et mesure environ 60 cm. Ses feuilles sont ovales et légèrement dentelées ; et ses fleurs blanches ou rosées sont groupées en épis dans l’aisselle des feuilles supérieures. Ses feuilles dégagent un arôme puissant. Elle est aujourd'hui largement répandue dans tout le bassin méditerranéen mais originaire de Chypre, de la Sicile ou encore de la Turquie. La marjolaine est cultivée depuis l'Antiquité. . Les grecs racontaient qu'autrefois Amaracus était un garçon au service du roi de chypre ; en apportant un vase qui contenait des parfums il le laissa tomber ; il s'en effrayant tellement qu'il demeura sans connaissance, et fut changé en herbe odorante, l'amarakos (nom grec pour la marjolaine). En Égypte, la marjolaine faisait partie des aromates utilisés dans les onguents et les fumigations. Le botaniste grec Dioscoride cite ainsi une des vertus de la marjolaine : « Elle combat les fermentations acides de l’estomac. » Pline la recommande pour les digestions difficiles. On lui prête également des propriétés anti-infectieuse et antiseptique, et elle est dite très utile en cas d'algie rhumatismales. Contre-indications connues : L’huile essentielle de marjolaine est déconseillée les 3 premiers mois de la grossesse et chez les enfants de moins de 3 ans. La marjolaine doit être évitée par les personnes souffrant d’asthme et d’épilepsie.
5.0/5
Sevrage du tabac
2
Avis
Maladies
QU’EST CE QUE L’AROMATHÉRAPHIE?
L'aromathérapie désigne l'usage thérapeutique des huiles essentielles. Le terme est employé pour la première fois au début du XXème siècle par le chimiste René-Maurice Gattefossé, considéré comme l’un des fondateurs de l’aromathérapie moderne. Depuis, les huiles essentielles ont fait l'objet de nombreuses recherches scientifique, portant le plus souvent sur les propriétés anti-bactériennes, anti-virales et anti-septiques de leurs composants. Lire La Suite
LES DERNIÈRES NEWS DU BLOG