EUCALYPTUS RADIÉ VS CONGESTION NASALE (NEZ BOUCHÉ)
5.0
EFFICACITÉ
Aucuns
EFFETS SECONDAIRES
1
AVIS
PARTAGER
Découvrez l’avis des utilisateurs sur l’efficacité de Eucalyptus radié vs Congestion nasale (nez bouché)
5/5 Excellente
Nao I * December 26, 2018 13:13
Je me fais des inhalations 2 fois par jour, ça marche super
LIRE LA SUITE
QUELS USAGES FAITES VOUS DES HUILES ESSENTIELLES ?
Romarin officinal à cineole
Typique du pourtour méditerranéen, c'est un arbrisseau persistant, touffu à feuilles vert foncé sessiles, linéaires et coriaces. Son odeur aromatique camphrée est caractéristique. Ses inflorescences sont bleu pâle ou lilas clair maculées de taches violettes. Déjà connu pour ses vertus curatives, le romarin était cultivé 1000 ans avant J-C entre le Tigre et l'Euphrate. Il était connu et utilisé comme plante médicinale par les Romains qui en disposaient sur les tombes pour souhaiter l'immortalité aux proches, et communs dans les jardins encore au Moyen-Âge. Le romarin était très réputé au 14eme siècle notamment en tant qu'ingrédient phare de « l'eau de la Reine de Hongrie », parfum célèbre utilisé dans les cours jusqu'à l'époque de Louis XIV. On prétend que cette eau avait rendu jeunesse et beauté à la reine de Hongrie, septuagénaire. Il existe plusieurs chémotypes de Romarin, les plus connus sont les CT camphré, à cineole et à verbenone. L'huile essentielle de Romarin à cineole est réputée très efficace contre les affections respiratoires et bronchiques. Elle est réputée anti-infectieuse, bactéricide et fongicide. zone de culture: Maroc, Tunisie Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques, éviter tout surdosage
5.0/5
Cheveux secs et abîmés
1
Avis
Beauté & bien être
Ciste ladanifère
Arbuste à feuilles linéaires collantes, sans pétiole net, aux fleurs blanches, portant des taches rouges à la base des pétales. Calice à trois sépales. Les cistes sont pyrophytes, ayant la particularité de se régénérer facilement et même de se multiplier après les incendies. Durant les chaleurs de l'été, les poils glandulaires des feuilles et des tiges sécrètent une résine aromatique (le ladanum ou labdanum, terme dérivé du phénicien « Ladan ») devenant opaque, qui donne son aspect si particulier à la plante. Cette résine permet à la plante de ne pas se déshydrater. Il existe plus de trois cent espèces de ciste. Les Égyptiens comme les grecs le récoltaient déjà en frappant l’arbuste avec des lanières de cuir. L’odeur rappelle celle de l’ambre gris. L'huile essentielle entre dans la composition de nombreux parfums pour sa note de fond « animale », rare pour un végétal. Pline le cite d'ailleurs ainsi : « Pur, le ciste doit avoir une odeur sauvage et sentir le désert ». Il s'agit d'une des plantes aromatiques citées dans la Bible Il était utilisé dans l'antiquité en fumigations. On lui reconnaît des propriétés cicatrisante, antibactérienne, antivirale, anti-artéritique et également régulatrice du système nerveux parasympathique. Contre indications connues : bébé et jeunes enfants, dermocaustique agressive sur les muqueuses.
5.0/5
Peau sèche
1
Avis
Beauté & bien être
Lentisque pistachier
C'est un Arbrisseau rameux et tordu qui fait partie de la végétation habituelle du maquis. Son écorce est brune ou rougeâtre. Il mesure un mètre environ, et se développe sur des sols légers et sablonneux proches des plages de Méditerranée. Ses feuilles sont obtuses et glabres. Ses fleurs sont rougeâtres et donnent une drupe sèche à noyau. D’abord rouge, puis noir, elle est non comestible. Le mastic est une matière résineuse à l'odeur prononcée issue de sa sève. Cette résine naturelle faisait office de chewing-gum dans l'antiquité. En Iran, elle est encore aujourd'hui utilisée en tant que telle, mais aussi employée en pâtisserie, en confiserie, en cosmétique et pour confectionner pour des encens. Connu des grecs et des romains, dans leur pharmacopée le lentisque était réputé soigner tous les maux ou presque. Tout était utilisé : feuilles, fruits, résine, écorce. L'île de Chios en Grèce était réputée en fournir d'excellente qualité. En Corse, on mettait autrefois un collier de listincu au cou des chiens pour les préserver des maladies, et on en plaçait une branche dans les tonneaux pour les désinfecter. Lors de la domination ottomane, le sultan Moustapha II exerçait un monopole sur la commercialisation du mastic. Son huile essentielle est considérée comme très efficace dans les affections de la circulation veineuse et lymphatique, en tant que décongestionnante, en application cutanée. Egalement utilisée dans certains troubles digestifs comme l'aérophagie, l'ulcère gastrique, et enfin comme antispasmodique. Contre-indications connue : éviter en cas de phlébite.
5.0/5
Aphte
1
Avis
Maladies
Patchouli
C'est une plante vivace qui semble originaire des Philippines. Ses feuilles mesurent 4 à 10 cm et sont lobées, les lobes sont dentés et légèrement crénelés. Les feuilles sont poilues (les « poils » sont des cellules contenant de l’huile essentielle), ce qui leur donne un aspect pâle. Le patchouli ne fleurit pas ou presque en conditions de culture. Le mot « cablin » serait dérivé de « cablam », le nom vernaculaire de la plante aux Philippines. Le mot « patchouli » quant à lui semble dérivé de l'Hindustan « pacholi ». Pendant des siècles, des tissus et châles en provenance d'Inde arrivent en Europe imprégnés d'une odeur étrange qui fut dès lors considérée comme une preuve de leur origine orientale. Ce n'est que lorsque le premier chargement de feuilles de patchouli séchées débarque à Londres, au milieu du XIX ème siècle, que l'origine de cette odeur fut révélée. Très vite, les manufacturiers français apprennent à utiliser cette fragrance pour donner un côté oriental à leurs créations. En fait, ce sont les propriétés antimite et répulsif à insecte qui incitait les commerçants Indien à insérer des feuilles de patchouli dans leurs tissus avant expédition. Il était réputé avoir des vertus apaisantes et aphrodisiaques en Asie et fut donc très vite adopté par le mouvement hippie dans les années soixante, auquel il reste encore associé aujourd'hui. Ce sont ces qualités qui sont associées à l’utilisation de son huile essentielle aujourd’hui. Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques
5.0/5
Cicatrisation difficile
1
Avis
Maladies
Gaulthérie couchée
C'est un arbrisseau de l’Est des Etats-Unis et du Canada, mesurant de 15 à 20 cm. Ses feuilles sont persistantes, dentée et coriaces. Ses fleurs sont axillaires, solitaires, à corolle campanulée blanc rosé. On la trouve essentiellement dans les bois et marais acides et sableux. Ses fruits sont des baies rouges écarlates. Son nom provient du français Jean-François Gaulthier, médecin-botaniste du roi au Québec au 18eme siècle, qui remarque que les Indiens du Canada mâchent ou font infuser des feuilles de gaulthérie pour faire tomber la fièvre et apaiser la douleur. La gaulthérie a joué un rôle important en pharmacologie, ainsi tout au long du XIXe siècle l’Amérique du Nord fournissait à l’Europe « l’essence de wintergreen », obtenue par distillation de la plante entière. En 1844, l'Américain William Proctor et le Français Auguste Cahours isolent son constituant majeur, le salicylate de méthyle. Par la suite Cahours, par hydrolyse, synthétise l’acide salicylique qui fut employé comme médicament contre les rhumatismes avant la synthèse de l’acide acétylsalicylique, molécule plus connue sous le nom commercial d’aspirine. La gaulthérie est produite désormais principalement au Népal. Elle est puissamment anti-inflammatoire et antalgique, et est utilisée contre les rhumatismes musculaires, crampes, tendinites et également contre l'arthrite. Contre indications connues : déconseillée par voie interne. A éviter chez les femmes enceintes et allaitantes et chez les enfants de moins de 6 ans, ainsi qu’aux personnes allergiques à l’aspirine du fait de la présence de salicylate de méthyle.
5.0/5
Arthrite
1
Avis
Maladies
Cyprès
Cônifère originaire de l’Europe orientale et de l’Asie occidentale. Il a une silhouette élancée caractéristique, en fuseau. Ses feuilles vert foncé sont persistantes, opposées, ressemblent à de petites écailles imbriquées et couvrent entièrement les rameaux. Les fleurs femelles et mâles sont présentes sur le même pied, mais sont séparés sous forme de cônes staminés ou à pistils. Les cônes femelles, formés de 10 à 14 écailles, se lignifient et forment un ensemble appelé noix de cyprès ou galbule. Dans les régions méditerranéennes, il est utilisé en tant que haie protectrice. Grâce à ses longues racines, il peut puiser l’eau en profondeur et ses étroites feuilles lui permettent de limiter l’évaporation il peut ainsi rester vert toute l'année (on l'appelle d'ailleurs le cyprès « toujours vert »). Certains spécimens seraient âgés de 2000 ans. Arbrisseau emblématique de la flore méditerranéenne, le cyprès apparaît ainsi dans de nombreuses légendes comme symbole de la vie éternelle. Les perses en faisaient le symbole de la mort. Les Egyptiens utilisaient son bois pour fabriquer les sarcophages. Il était très connu des Grecs qui soignaient l’asthme, la toux et les crachats sanglants avec du cyprès macéré dans du vin. Il est utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoire des veines et des vaisseaux lymphatiques, cicatrisante, neurotonique, rééquilibrante du système nerveux central, antitussive, mucolytique, antispasmodique des bronches mais également antibactérienne, antifongique et antivirale. Contre indications connues : mastoses
4.5/5
Jambes lourdes
2
Avis
Maladies
Menthe poivrée
Il existe plus de vingt-cinq espèces de menthe. Hybride issue de Mentha aquatica et de Mentha spicata, la menthe poivrée est une plante vivace pouvant atteindre 80 cm de haut. Ses tiges quadrangulaires portent des feuilles ovales et dentées couvertes de gros poils sécréteurs arrondis dans lesquels s’accumulent les substances volatiles odorantes. Des archélologues ont identifié des traces de des feuilles de menthe dans certains sarcophages en Égypte. Il est en est par ailleurs fait mention comme remède des maux d’estomac dans le Papyrus Ebers, plus ancien traité médical connu. On la prescrivait à Babylone pour soulager les douleurs abdominales. Les Romains en parfumaient leur vin et la considéraient comme un stimulant de l’esprit. Pline recommandait ainsi à ses étudiants de se ceindre la tête d’une couronne de menthe tressée. De nos jours, elle joue un rôle important dans l’industrie alimentaire. Des études cliniques ont confirmé son efficacité sur les troubles digestifs, remontées acides, vomissements et mal des transports. Considérée comme antalgique, elle est utilisée pour soulager les démangeaisons et apaiser les douleurs de tous ordres : chocs et traumatismes, tendinite, sciatique, rhumatismes, maux de tête, névralgies, zona, herpès. Contre-indications connues : A éviter pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 6 ans, ainsi que les personnes souffrant d’hypertension. A utiliser très diluée car elle peut provoquer une hypothermie en cas d’application sur des zones étendue. A haute dose, elle est stupéfiante et hypertensive. Ne pas diffuser sur une longue période.
5.0/5
Detoxification
1
Avis
Maladies
Palmarosa
C'est une plante aromatique herbacée originaire d'Inde et du Népal. Elle croît en touffes de grandes tailles pouvant atteindre 3 mètres, et fait partie de la grande famille des citronnelles Du rhizome partent de grandes feuilles linéaires lancéolées très aromatiques dès qu'on les froisse, présentant une odeur évoquant la rose. L'inflorescence en panicule devient rouge à maturité et contient plus d'essence. Le palmarosa est connu en Inde depuis des millénaires et utilisé en médecine ayurvedique. Il est apparu tardivement en Europe, non pas pour ses bienfaits mais afin de couper l'huile essentielle de rose, produite notamment en Bulgarie, car elle présente certains composés présents dans la rose. Elle était produite en Inde et expédiée par voie de terre en Europe. En arrivant en Bulgarie, elle servait à falsifier, donc en y introduisant un produit beaucoup moins cher, la production locale d’huile essentielle de roses (Rosa damascena), qui a un rendement très faible et donc un prix très élevé. Les méthodes d'analyse actuelles n'autorisent heureusement plus ces pratiques. Le palma rosa est connu pour ses propriétés bactéricides et fongicides, et est traditionnellement utilisée en complément des traitements pour les affections cutanées, cicatricielles, eczémateuses et mycosiques. Contre indications : L’huile essentielle de palmarosa ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte et allaitante, et chez l’enfant de moins de 3 ans.
5.0/5
Pied d’athlète (mycose)
1
Avis
Maladies
QU’EST CE QUE L’AROMATHÉRAPHIE?
L'aromathérapie désigne l'usage thérapeutique des huiles essentielles. Le terme est employé pour la première fois au début du XXème siècle par le chimiste René-Maurice Gattefossé, considéré comme l’un des fondateurs de l’aromathérapie moderne. Depuis, les huiles essentielles ont fait l'objet de nombreuses recherches scientifique, portant le plus souvent sur les propriétés anti-bactériennes, anti-virales et anti-septiques de leurs composants. Lire La Suite
LES DERNIÈRES NEWS DU BLOG