PALMAROSA VS PEAU SÈCHE
5.0
EFFICACITÉ
Aucuns
EFFETS SECONDAIRES
1
AVIS
PARTAGER
Découvrez l’avis des utilisateurs sur l’efficacité de Palmarosa vs Peau sèche
5/5 Excellente
Liselise * January 1, 2019 14:01
Je mélande ces 2 essences dans de l'HV ou de l'aloe vera, l'hiver. Je suis fan de l'odeur et ma peau semble mieux résister à la sécheresse de l'air!
LIRE LA SUITE
QUELS USAGES FAITES VOUS DES HUILES ESSENTIELLES ?
Lavandin clone Super
Le lavandin est un hydribe, fruit d’une pollinisation naturelle croisée entre Lavandula angustifolia et Lavandula latifolia. Il s'agit de la variété de lavande la plus cultivée car sa fleur contient plus d’huile essentielle et son rendement de distillation peut être jusqu'à dix fois supérieur à celui de la lavande vraie. Il a ainsi pris la première place en terme de volume dans la parfumerie industrielle… Hybride, le Lavandin est stérile ; sa reproduction est donc assurée par bouturage, il s’agit d’un clone. Son huile essentielle est plus camphrée que celle de la Lavande officinale. Il est reconnu pour son action antispasmodique, sédative et utilise contre le stress. Elle est utilisée également pour aider à apaiser les crampes et les contractures musculaires. Il s'agit de la variété de lavande la plus cultivée, car sa fleur est plus productive en huile essentielle que la Lavande vraie, son rendement peut être jusqu'à dix fois supérieur à celui de la lavande. Il a ainsi pris la première place en terme de volume dans la parfumerie industrielle.. Hybride, le Lavandin est stérile ; sa reproduction est donc assurée par bouturage, il s’agit d’un clone. Son huile essentielle est plus camphrée que celle de la Lavande officinale. Il est reconnu pour son action antispasmodique, sédative et utilise contre le stress. Elle est utilisé également pour aider à apaiser les crampes et les contractures musculaires. Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques
5.0/5
Migraines (maux de tête)
1
Avis
Maladies
Cèdre de l'atlas
Grand arbre majestueux originaire d'Afrique du Nord, pouvant atteindre 40 à 50 mètres de hauteur, présentant souvent une cime tabulaire à l'âge adulte, de grande longévité. Il vit dans les zones montagneuses à une altitude de 1500 à 2500 mètres. Les égyptiens utilisaient déjà son essence pour embaumer les morts. Son bois aurait servi à la construction des jardins suspendus de Babylone et du temple de Salomon. Elle est reconnue pour ses propriétés cicatrisante, lymphotonique, lipolytique et relaxante. Contre- indications connues : bébé, grossesse (neurotoxique, abortive).
5.0/5
Chute de cheveux
1
Avis
Beauté & bien être
Camomille noble ou romaine
C'est une plante herbacée de 30 cm environ. Sa tige est couverte de petits poils lui donnant un aspect vert blanchâtre. Ses capitules floraux sont odorants, solitaires à l’extrémité des rameaux ; simples dans la variété sauvage ils sont doubles lorsqu’elle est cultivée. Les fruits de la camomille sont jaunâtres, petits et côtelés. Malgré son nom, elle était inconnue à Rome. Plutôt connue et utilisée en tisane pour couche-tôt et grand mères, la camomille est connue depuis l'antiquité. Dans l’Égypte pharaonique, elle est dédiée à Ra, le dieu solaire, elle exaltait la vie, la lumière et la métamorphose. Les Grecs voyaient en elle une panacée et l’utilisaient pour guérir de la malaria. Son nom vient du grec kamaï (sur le sol) et mêlon (pomme) en raison de son caractère rampant et de son odeur rappelant celle de la pomme. Dioscoride et Galien la préconisaient pour les maladies féminines. Près de vingt siècles plus tard, elle faisait les délices des Italiens. En Europe centrale, les femmes en usaient pour donner à leurs cheveux des reflets dorés. Dans la France profonde, on l’affectait aux maux d’estomac, à l’insomnie, à la migraine et à l’inflammation des paupières. On lui reconnait les propriétés suivantes : décontracturante et anti-dépressive, Tonique digestive, parasiticide mais également sédative, calmante du système nerveux central. Contre indications connues : Aucune connue aux doses physiologiques
4.7/5
Troubles du sommeil (y compris insomnie)
3
Avis
Maladies
Lavande officinale ou lavande vraie & Lavande fine
La lavande vraie, originaire du bassin Méditerranéen, est un arbrisseau haut de cinquante à soixante-dix centimètres qui porte des fleurs rondes ou longues de couleur bleu, violette, mauve ou blanche. Célébrée depuis la plus haute antiquité, la lavande était utilisée par les Romains pour assainir et parfumer les thermes. Son nom, issu du verbe latin lavare (laver) apparaît au Moyen ge. Elle était alors utilisée pour lutter contre la propagation des maladies, qu’on pensait associée aux mauvaises odeurs. Son emploi en parfumerie s’est imposé à partir du XIXe siècle, et elle est depuis employée dans de nombreuses formules. La lavande vraie est l'une des plantes majeures en aromathérapie. Son huile essentielle polyvalente est utilisée dans de nombreuses affections. Considérée comme calmante, elle est utilisée pour traiter l’insomnie, l’irritabilité, les crises d’anxiété et les diverses manifestations dues au stress. On l’utilise également comme relaxant musculaire, ainsi que pour apaiser les petits bobos et les problèmes de peau notamment l’acné, l’eczéma et le psoriasis. Enfin, elle est réputée antiseptique et un antiparasitaire efficace contre les poux. Contre indications connues : Aucune connue aux doses physiologiques
5.0/5
Hypertension artérielle (HTA)
1
Avis
Maladies
Lavande aspic
C'est un arbrisseau de 30 à 60 cm qui pousse à basse altitude entre 300 et 600 mètres. On le trouve dans la garrigue du sud de l'Europe et les sols calcaires, il craint le froid. Ses fleurs sont violet pâle et disposées en épis lâches, au sommet de longues tiges. Sa floraison est la plus tardive de toutes les espèces de lavande. Cousine de la lavande vraie (angustifolia), son nom “aspic” vient de celui de la vipère aspic dont elle avait la réputation de soigner la morsure. En effet, depuis l’Antiquité on l’utilise en friction sur les morsures des serpents. Plus étonnant, on lui prête également des propriétés recherchées par les orateurs : en effet Lamarck affirme en 1794, dans sa Flore française ou description succincte de toutes les plantes qui croissent naturellement en France qu’« on la dit un bon remède pour la perte de voix ». L’huile essentielle de Lavande aspic est connue pour ses propriétés apaisantes et régénérantes, elle aide ainsi à soulager les piqûres, les zones cicatricielles et les brûlures superficielles. Contre indications : Aucune connue aux doses physiologiques
5.0/5
Acné
1
Avis
Maladies
Ravensara
Attention, le ravensara aromatica a été longtemps (et est parfois encore) confondu avec le ravintsara (cinnamomun camphora), utilisé également en aromathérapie. Leur composition et donc leurs propriétés sont différentes. Le ravensara est un arbuste des forêts humides de Madagascar qui peut atteindre 5 mètres de hauteur, ses feuilles sont ovales et de couleur verte. Ses fleurs sont composées de 5 sépales très persistantes. Les feuilles et les noix contenues dans les fruits ont la réputation d'être aphrodisiaques Utilisé dans la pharmacopée malgache, son nom provient de “ravina” qui signifie feuille et de “tsara” qui signifie bonne. Les graines sont parfois appelées “muscade de Madagascar” et sont utilisées comme épices. L'huile essentielle de ravensara est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, décontracturantes et fortifiantes et s'utilise en cas de fatigue ou de stress. Contre indications : L’huile essentielle de ravensare aromatique est à éviter chez les enfants avant 8 ans et durant la grossesse et l’allaitement En usage cutané, le ravensare aromatique peut provoquer, chez certaines personnes, allergies et irritations cutanées
4.0/5
Migraines (maux de tête)
1
Avis
Maladies
Thym vulgaire à thymol
Le thym est un sous-arbrisseau vivace qui pousse à l'état sauvage dans les garrigues et maquis méditerranéens. Ses tiges sont ramifiées, à petites feuilles très odorantes, opposées, linéaires et lancéolées, sessiles. Ses fleurs roses sont bilabiées et réunies en épis terminaux globuleux. Utilisée depuis des millénaires : on pense que les Sumériens l'utilisaient déjà pour ses vertus thérapeutiques. Les Egyptiens l'employaient pour embaumer leurs morts. Il était également utilisé par les Grecs qui le faisaient brûler dans leurs temples. Les romains quant à eux en ajoutaient dans leurs eaux de toilettes et autres cosmétiques. Pline le recommandait déjà comme anti-infectieux. Plante associée au courage, les romains prenaient un bain au thym avant d'aller au combat. Ce symbole de courage a d'ailleurs survécu jusqu'au moyen Age, notamment lors des croisades, les demoiselles brodaient des symboles associés au thym sur les blasons des chevaliers. S'il existe plusieurs espèces de thym, le thymus vulgaris est une espèce bien définie botaniquement mais qui présente au moins sept chemotypes identifiés, aboutissant à la synthèse d'huiles essentielles aux compositions différentes. Les plus utilisés sont les chemotypes dits à geraniol, à linalol, à thujanol et à Thymol. Le chemotype dit à Thymol est connu pour ses propriétés anti-infectieuses à large spectre d'action, ainsi que comme tonique général. Contre-indications : Usage externe (dermo-caustique). Le chemotype à thymol est à proscrire chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants. Dans les autres cas, il doit être utilisé selon les conseils avisés d’un spécialiste.
5.0/5
Grippe
1
Avis
Maladies
Lentisque pistachier
C'est un Arbrisseau rameux et tordu qui fait partie de la végétation habituelle du maquis. Son écorce est brune ou rougeâtre. Il mesure un mètre environ, et se développe sur des sols légers et sablonneux proches des plages de Méditerranée. Ses feuilles sont obtuses et glabres. Ses fleurs sont rougeâtres et donnent une drupe sèche à noyau. D’abord rouge, puis noir, elle est non comestible. Le mastic est une matière résineuse à l'odeur prononcée issue de sa sève. Cette résine naturelle faisait office de chewing-gum dans l'antiquité. En Iran, elle est encore aujourd'hui utilisée en tant que telle, mais aussi employée en pâtisserie, en confiserie, en cosmétique et pour confectionner pour des encens. Connu des grecs et des romains, dans leur pharmacopée le lentisque était réputé soigner tous les maux ou presque. Tout était utilisé : feuilles, fruits, résine, écorce. L'île de Chios en Grèce était réputée en fournir d'excellente qualité. En Corse, on mettait autrefois un collier de listincu au cou des chiens pour les préserver des maladies, et on en plaçait une branche dans les tonneaux pour les désinfecter. Lors de la domination ottomane, le sultan Moustapha II exerçait un monopole sur la commercialisation du mastic. Son huile essentielle est considérée comme très efficace dans les affections de la circulation veineuse et lymphatique, en tant que décongestionnante, en application cutanée. Egalement utilisée dans certains troubles digestifs comme l'aérophagie, l'ulcère gastrique, et enfin comme antispasmodique. Contre-indications connue : éviter en cas de phlébite.
5.0/5
Aphte
1
Avis
Maladies
QU’EST CE QUE L’AROMATHÉRAPHIE?
L'aromathérapie désigne l'usage thérapeutique des huiles essentielles. Le terme est employé pour la première fois au début du XXème siècle par le chimiste René-Maurice Gattefossé, considéré comme l’un des fondateurs de l’aromathérapie moderne. Depuis, les huiles essentielles ont fait l'objet de nombreuses recherches scientifique, portant le plus souvent sur les propriétés anti-bactériennes, anti-virales et anti-septiques de leurs composants. Lire La Suite
LES DERNIÈRES NEWS DU BLOG